ÉCOLE DINARDAISE DE YOGA

ÉCOLE DINARDAISE DE YOGA

Explorer la vie - Enseignement du Yoga - Dinard

FAQ

Quelle tenue pour pratiquer ?
Une tenue confortable. Pour certaines ce sera des vêtements amples, pour d'autres des vêtements moulants ; l'essentiel est que vous soyez à l'aise au niveau du ventre pour la respiration abdominale, et au niveau du haut pour bouger les bras aisément. Le yoga se pratique pieds nus ou en chaussettes. Pensez à ôter les bijoux (surtout s'ils sont longs), bracelets tintinnabulants ou montres qui limiteraient le mouvement des poignets.
Combien de temps durent les cours ?
Les cours durent 1h15. Précises. Détendez-vous ! Je m'occupe du temps et vous « libérerai » à l'heure prévue.
Est-ce que vous nous touchez pour ajuster/corriger les postures ?
Non. Je n'entre pas en contact physique avec vous. Cela ne m'empêche pas de vous donner par la parole toutes les indications nécessaires pour ajuster les postures. Je propose, vous disposez ; à vous de faire à partir de vos ressentis. Pour la même raison, je ne montre pas (ou très peu) les postures. Faites-vous confiance, écoutez-vous ! L'essence du yoga est dans cette direction.
Est-ce que le yoga fait maigrir ? Est-ce que je peux pratiquer si je suis en surpoids ?
Tout le monde peut pratiquer. Absolument tout le monde. Simplement tout le monde ne peut pas et ne doit pas faire la même posture de la même façon. C'est pour cela que je propose des adaptations pour chaque situation (d'où 8 élèves maximum et l'entretien individuel avant le cours d'essai).
Le yoga, comme toute activité physique, peut aider à maigrir dans le cadre d'un programme global. Il sera surtout bénéfique pour aider à sentir son corps, comment il bouge, l'apprivoiser.
Est-ce que je suis obligé.e de faire un truc spirituel en faisant du yoga ?
Non : personne n'est obligé en rien ! Pas de « om » à répétition, de chants dans une langue que vous ne comprenez pas, de prière ou autres déférences à des divinités inconnues de votre culture.

Toutefois, le yoga est un travail sur son corps qui a pour objectif de nous permettre la méditation. Mon rôle est de vous accompagner à percevoir de plus en plus finement ce qui se passe pour votre corps, à l'extérieur et l'intérieur. Alors peut-être à ce moment là vous aurez envie d'aller un peu loin. Mais c'est vous qui décidez.
Etats psychologiques et émotionnels :
Bien que le yoga puisse se pratiquer quelque soit son âge, état physique, psychique et émotionnel, il ne doit pas forcément l'être dans les mêmes conditions pour chacun.e. Lors de notre entretien individuel, vous pourrez me dire si vous êtes suivi médicalement pour des troubles psychologiques. En fonction de votre situation personnelle, et en stricte confidentialité, nous déciderons de ce qui est le plus adapté pour vous : cours individuels ou collectifs avec consignes particulières.

Yoga et questions liées aux femmes : règles, grossesse, endométriose, problèmes de périnée 

Yoga et règles : 
Le yoga proposé ici peut être pratiqué pendant les règles. Des adaptations seront possibles pour certaines postures inversées, particulièrement si vos règles sont douloureuses et/ou abondantes. Et surtout, vous êtes toujours libre de choisir vous-même « l'intensité » avec laquelle vous faites vos postures.
Si vous souffrez d'endométriose, sachez que le yoga peut vous accompagner, dans les périodes de crises comme dans les périodes plus calmes. Un travail en cours individuel peut être intéressant pour mettre en place un programme sur-mesure, qui pourra se combiner avec des cours collectifs.
Yoga et grossesse : 
Vous pouvez pratiquer ici tout au long de la grossesse. Je vous proposerai des adaptations spécifiques à chaque trimestre de votre grossesse ; n'hésitez pas à me faire savoir si vous êtes dans les 1ères semaines de gestation, tout particulièrement si vous avez rencontré ou rencontrez des problèmes de nidation.
Yoga post-natal : 
Il est recommandé d'attendre environ 6 semaines avant de reprendre la pratique des postures. Certaines adaptations pourront être nécessaires le temps que vous terminiez votre rééducation du périnée.
Yoga et tonicité du périnée : 
Le yoga est par ailleurs tout à fait recommandé pour travailler la tonicité du périnée, qui est engagée dans chaque expiration. Que ce soit à la suite d'une grossesse, à la péri-ménopause, ménopause ou toute modification hormonale importante, le périnée peut avoir tendance à se relâcher et peut entraîner des situations de fuites urinaires à l'effort ou hors effort. Le yoga peut être une bonne aide, notamment pour prendre conscience des muscles qui le composent. En cas de déficit important de tonicité, je vous recommande de consulter une sage-femme qui pourra vous accompagner (soi elle-même par du travail manuel, soit en vous adressant à un.e  collègue pertinente).